Focus sur Berlin

east side gallery berlin 1989
Long week-end à Berlin du 11/12/2015 au 15/12/2015

Transports & Hôtels

Nous y sommes allés avec la compagnie Easyjet au départ d’Orly cela prend une heure 20 et nous a coûté 54 euros par personne.

Pour l’hôtel nous avions choisi Meininger AlexanderPlatz (Schönhauser Allee) qui se trouve à Prenzlauer berg. A 10 min à pied de la place centrale, dans un quartier au top et avec une station de métro à la porte de l’hôtel nous n’aurions pas pu mieux choisir. L’établissement est très propre, équipé d’un bar, d’une cuisine et d’une salle pour diner ou jouer au babyfoot ! Une version de l’hôtellerie plutôt proche de l’auberge de jeunesse ! Et nous avons payé une soixantaine d’euros par nuit.

Jour 1

Arrivés en train depuis l’aéroport nous avons commencé le séjour en prenant un donut à Alexanderplatz avant de se rendre à l’hôtel. Une fois les valises déposées nous avons visité le quartier de Prenzlauer berg dans lequel se trouvait l’hôtel. Cet ancien quartier ouvrier est devenu le coin bobo de Berlin avec ses nombreux coffee shops, ses immeubles colorés et ses friperies réputées.

Nous avons ensuite fait une première pause au Café Oliv dans le Mitte. Un endroit mignon et agréable pour boire un thé, nous avons ensuite repris la route pour parcourir les rues commerçantes des alentours avant de se mettre à la recherche d’un endroit pour déjeuner (même à 16 heures, à Berlin tout est possible et les horaires n’existent pas, profitons-en). Nous nous sommes retrouvés dans une rue pleine de bars et restau où nous sommes tombés chez Daluma. Ce restaurant (#healthy) végétarien et également bar à jus de fruits est très calme, les salades sont excellentes et les jus de fruits originaux. Nous voilà KO après un levé à 4 heures du matin, nous avons donc été dans un des nombreux supermarchés bio de la rue de l’hôtel et nous nous sommes fait une soirée cocooning.

Jour 2

Levés 8h30, en route pour découvrir la ville sous -2 degrés. Nous avons pris notre petit-déjeuner à deux pas de l’hôtel qui s’appelle The Barn. Ce coffee shop est également vendeur de café de qualité. Nous y avons été accueillis par une serveuse Québécoise au top et le petit déjeuner est raffiné et les produits juste incroyables.

Après avoir bien festoyés, nous voilà partis pour le Mitte. En marchant nous sommes tombés entre H&M et Sandro sur une allée super colorée : Rosenthaler Str et pleine de street art qui abrite également le musée d’Anne Franck. Ce lieu insolite est surprenant tant par la beauté des tags et oeuvres recouvrant les murs que par ses bars ou le showroom et boutique se trouvant dans l’immeuble au fond de la cour.

Pour cette journée plutôt culturelle direction ensuite la Porte de Brandebourg et Museum Isle. En arrivant au monument emblématique qu’est la Porte de Brandebourg nous avons pu admirer le côté architectural du symbole de la ville mais aussi être touchés par les mémoriaux en l’honneur des attentats de Paris que nous avons trouvés tout autour de la place. Nous n’avons pas fait de musée faute de queue (beaucoup trop froid pour attendre, ça nous donne une raison d’y retourner). Mais nous nous sommes baladés devant tous les lieux importants tels que le Mémorial de l’Holocauste et ses stèles, le Reichstag ou encore l’Alte Nationalgalerie.

 

Nous avons déjeuné dans un minuscule restaurant Italien qui sert des plats traditionnels et les cuisine à la perfection, et parfait pour un petit budget (19 euros 2 boissons et 2 plats). Le bon plan à savoir : ils servent aussi pour l’after work un apéro avec buffet tapas. A 16 heures la nuit est déjà tombée, nous sommes allés visiter Museum für Gegenwart. Cette ancienne gare a été transformée en musée d’art contemporain dédié à l’art, au design, au multimédia.

 

 

Après une bonne sieste, en route pour notre première bière Allemande dans un bar apparemment apprécié des locaux du quartier, avant d’aller dîner chez AKEMI. Ce dernier est l’adresse asiatique à noter, à la carte se croisent spécialités japonaises et plats thaïlandais ou chinois. Nous avons passé une très bonne soirée dans ce lieu non seulement magnifique et très bon mais là encore très peu coûteux.

akemi berlin diner

Jour 3

Ce matin c’était petit-dej de roi chez Districkt Coffee ! Un des meilleurs de ma petite existence. Au menu : pancake, banana bread, granola, thé et jus de fruits maison. Le tout dans une ambiance conviviale et à la fois sophistiquée. (cette adresse m’avait été conseillée par @rosedettloff merci encore !)

Direction la ligne 2 du métro pour se rendre à Friedrichshain. Quelques photos et une petite balade plus tard nous nous sommes retrouvés au Berghain qui reste ouvert nuit et jour le week-end. La flemme de faire la queue nous a fait rebrousser chemin mais le lieu complètement désaffecté réunissant des personnes du monde entier et de tout âge est impressionnant. Nous sommes donc descendus à Revaler Str  qui servait anciennement de lieu pour la réparation des trains à vapeur. Cette sorte d’allée est remplie de restaurants, bars, lieux créatifs, skate park, club… Et j’en passe.

Nous sommes d’abord entrés à l’Urban Spree sans trop savoir ce que nous allions trouver : camion de food truck en extérieur, mur en bombe de tags et street art sur toutes les façades ont attisé notre curiosité. C’est en fait un lieu où sont organisées des expositions, où l’on peut boire un verre ou voir un concert (l’été la terrasse doit être très sympa aussi).  L’allée est inévitable pour les fans d’art urbain.

Pour continuer la magie de Berlin sur le street art mais aussi s’imprégner de l’histoire de la ville, nous nous sommes rendus à East side Gallery. C’est la plus grande partie du mur encore debout sur plus d’un kilomètre qui sert aujourd’hui de lieu de création aux street artists. Des barrières ont été ajoutées afin que les oeuvres restent intactes.

A la fin du mur  se trouve la gare de L’Est, nous y avons pris le train pour rentrer déjeuner à Prenzlauer berg dans un restaurant que nous avions repéré au préalable. Krone est un restaurant avec une déco scandinave mais ambiance série télé américaine, comme à la maison.

Nous nous sommes rendus au marché aux puces Flohmarkt am Mauerpark qui se trouve au bout de la rue. Ici se vendent toutes sortes de choses : des vêtements, des déguisements, d’anciens appareils photo mais c’est aussi un lieu de rassemblement avec des stands pour boire ou manger les spécialités du monde entier. Une sortie familiale pour les Berlinois, et un bon moyen de dénicher des trésors. Nous avons pris l’apéro dans un coffee-shop qui fait également office de bar, un lieu immense où de nombreux Berlinois se posent avec leurs ordis pour travailler seuls ou en groupe (et ce même le dimanche soir à 20 heures). Nous avions réservé pour le diner au W der Imbissqui est un endroit plutôt insolite à la décoration tahitienne et mix de cuisine mexicaine, italienne, californienne et indienne, le tout version végétarienne ! A tester absolument, si vous passez dans le coin.  

Jour 4

Pour le petit déjeuner nous nous sommes rendus au HashtagCoffee, un lieu où la décoration regroupe plein de styles différents, il y a plutôt des formules déjeuner donc ce n’est pas le meilleur que nous ayons fait, bien que les cookies aux céréales étaient bons. Ayant très froid, nous avons fait les magasins à Potsdamer Platz dans l’énorme centre commercial. Il y a toutes les boutiques comme Zara, H&M, Foot Locker sauf qu’elles sont deux fois plus grandes que chez nous. Le centre commercial propose un étage, rempli de corners de spécialités culinaires classées par pays, il faut commander où vous le souhaitez et vous asseoir sur une des nombreuses tables.

Quelques achats plus tard, nous allons voir Checkpoint Charlie. L’ancien poste de contrôle qui permettait de passer du côté Américain au côté Soviétique a laissé place à une reconstitution à l’identique : soldats américains et poste de frontière avec les panneaux d’époque. Un musée retraçant l’histoire de ce célèbre monument avec des images, des parties du mur et des vidéos ou documents d’époque.

Nous avions repéré un restaurant insolite et bien connu des Berlinois de Kreuzberg : le House of small wonder, un lieu unique surtout pour sa décoration et son ambiance fleurie, un mélange entre jungle et année 60.  La carte est adaptée aux salariés des entreprises voisines, et quelques classiques tels que le granola ou les mini sandwichs. Un peu plus cher cependant que les autres restau du séjour. Pour finir la journée en beauté (vu l’heure tardive) et prendre un dessert, nous voilà de retour à Prenzlauer berg pour dévorer une gauffre Allemande. 

Jour 5

Pour notre dernier petit-déjeuner et notre dernière journée Berlinoise nous avons décidé de juste se balader sans programmer notre itinéraire. Nous avons donc bu un KusmiTea et mangé des supers cakes. Nous avons arpenté les rues un peu tristes de partir mais toujours émerveillés par les surprises de la ville. Nous avons repris le métro vers Kreuzberg pour aller visiter le MarktAllee Neun qui fait office de marché, de lieu de restauration et le jeudi d’apéro street food.

Le séjour est passé bien trop vite il est déjà l’heure de reprendre l’avion.

La ville est vraiment incroyable et nous reverra peut-être cet été.

STREET ART IN BERLIN

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *