Corse du Sud : Ajaccio, Port-Vecchio, Ile Rousse

Partir à la découverte de la Corse en 12 jours.
Etape 3 : Ajaccio

  Où dormir à Ajaccio ? Hotel Impérial.  Un peu éloigné du centre de la ville, il est par contre à 1 minute de la plage sur la route des Sanguinaires. Il représente tout ce qu’on attend d’un hôtel, pour trois nuits à un prix abordable.

Jour 6

La route de Calvi à Ajaccio est sinueuse et étroite, c’est vrai mais ce sont les plus beaux paysages que nous ayons vu. Donc si vous avez une bonne voiture, n’hésitez pas. En passant par Girolata, vous pourrez admirer la Réserve de Scandola (classée au patrimoine Mondial de l’Unesco) qui est vraiment impressionnante. Après un bref arrêt à Porto pour voir le sublime petit port, nous avons repris la route en passant par les Calanques de Piana.

Une fois arrivés à Ajaccio, nous sommes tombés sur la Dolce Vita une crêperie-tortilleria plutôt originale : tous les plats sont confectionnés à base de légumes provenant directement du jardin des patrons ! Après avoir très bien mangé, c’est l’heure de la petite visite de la ville, en passant par la bibliothèque municipale, le centre-ville, la cathédrale, les petites ruelles, le port ..

Une fois l’apéro sur la plage pris A Vela Bianca, nous avons trouvé le Bistrot Canaille : une grande terrasse avec une carte qui donne envie et certains produits revisités à merveille comme la tarte tatin. C’est une adresse qui vaut vraiment le coup!

Arrow
Arrow
Slider

Jour 7

Au programme de la première matinée Ajaccienne : Plage et marché. Des producteurs locaux viennent vendre leurs produits frais tous les jours jusqu’à treize heures sur la place Foch. On y trouve du fromage, de la confiture, des fruits & légumes, des fruits secs et confits aux kilos, de la charcuterie bien entendue et toutes autres recettes provenant de la terre Corse.

L’après-midi nous avons eu la chance de faire un tour à bord du Black Pearl jusqu’aux îles Sanguinaires. Le bateau est génial, ce sont des visites en petit groupe avec un équipage drôle et adorable. Le meilleur rapport qualité-prix de toutes les offres que vous trouverez sur le port. Revenons aux îles! C’est sans aucun doute l’endroit indispensable à faire dans le coin. Ces îles sans vie, offrent une vue juste incroyable et un dépaysement complet, personne ne peut vous embêter à part les sauterelles ici.    

Après quelques coups de soleil et une baignade en pleine mer, nous avons, sur conseil du capitaine du bateau diner à U Campanile. Décrit comme le restau’ des Ajacciens, avec ses plats dignes de ceux d’une grand-mère Corse et son service dynamique, l’adresse est à retenir.

Arrow
Arrow
Slider
Jour 8

Porticcio est la station balnéaire à 25 min d’Ajaccio, c’est sympa pour toutes les activités nautiques et les soirées mais ce n’est pas très joli. Non loin se trouvent les plus belles plages comme Mare e Sole ou Capo di Feno par contre il faut prendre le car ou avoir une voiture.

Nous avons déjeuné au Week-End qui est la paillote en vogue. Le cadre est cool car c’est sur la plage, mais niveau goût ce n’est pas la folie du tout ! Direction Capo Di Feno, qui est le spot surf du sud de l’Île pour se baigner et prendre le goûter à Little Capo.

 Le soir, nous avons mangé la meilleure pizza de notre vie au Papacionu. Je n’ai malheureusement pas pu prendre de photos faute de lumière mais les Corses se déplacent d’un bout à l’autre de l’île pour manger cette merveille (Réservation conseillée deux jours à l’avance).

Arrow
Arrow
Slider

Etape 4 : Porto-Vecchio

 Où dormir à Porto-Vecchio ? Ayglon Bylitis.  À deux pas du port, très bien situé avec parking privé. C’est le bon plan de Porto-Vecchio. Les chambres sont spacieuses, avec un petit balcon aménagé.

Jour 9

En arrivant, nous avons posé nos valises et avons directement été prendre un bain dans les rochers à Santa-Giulia. Avant de sortir de la plage nous avons trouvé une petite paillote Le Fort qui fait des smoothies à la demande avec des fruits de saison !

Nous avons dîné dans la vieille ville, une planche de fromage chez U Spuntinu. Comme la pizzeria Ajaccienne il vaut mieux réserver car cette grande maison est emblématique et attire la foule. Pour autant les fromages restent locaux et si comme moi vous êtes des grands fans de fromage alors vous adorerez surement.

Arrow
Arrow
Slider

Jour 10

Après le petit déjeuner dans la vieille ville et la visite de celle-ci, nous avons ensuite pris la voiture jusqu’à la très célèbre plage de Palombaggia pour la matinée.

Une fois arrivés à Bonifacio nous avons à nouveau trouvé une épicerie fine locale l’Antigu qui propose des planches de fromages et charcuterie ou des sandwichs sur place. Cette adresse est une de nos favorites du voyage. Bonifacio est à mon avis la plus belle ville de Corse du Sud. Vous pouvez facilement vous laisser prendre au jeu de vous perdre dans ses ruelles, regarder les falaises d’un sublime point de vue, rentrer dans les petites boutiques…

Tiens les falaises, parlons-en. Elles représentent la séparation entre la Corse et la Sardaigne, classées au patrimoine de l’Unesco et forment un paysage fantastique.  Sous les pierres de calcaire blanche, qui cachent des criques et des plages nous avons passé une fin de journée dans un cadre paradisiaque.

Arrow
Arrow
Slider

Etape 5 : Ile Rousse

 Où dormir à Île Rousse ?  Hôtel Cala di l’Oru.  Un peu éloigné de l’effervescence de la ville, c’est le meilleur hôtel du séjour. Des chambres agréables, une décoration moderne et un peu fun. Une grande piscine dans un super jardin.

Jour 11

Nous avons fait un tour dans Corte avant de rentrer dans Île Rousse. Corte est la ville étudiante Corse et devient une ville des plus touristiques l’été. Dans les terres cette magnifique petite ville universitaire, nous donnerait envie de retourner à la fac.

Pour la dernière journée, nous avons décidé de profiter des derniers rayons de soleil Corse et nous reposer. Nous avions déjà passé une après-midi à Île Rousse, et la plage n’est pas une des plus belles. L’option piscine de l’hôtel nous a plus tentés !

Le soir nous sommes allés dîner A Casa Corsa, des tartines à la charcuterie (mais c’était pas génial par rapport au reste des restau’ que l’on avait fait pendant le séjour).

Arrow
Arrow
Slider

Jour 12
Time to be back 

jour-12-corse-1

Quelques conseils précieux si vous envisagez un road trip en Corse

1 – La Corsica Ferry n’est pas une super compagnie, donc n’ayez crainte si vous voyez tous les passagers allongés à même le sol pour les 6 heures de voyage, il n’y a pas forcément de sièges ou de cabines sur les bateaux. Ça passe vite !

2 – Pour aller en Corse en voiture l’été il ne faut pas être impatient : vous tournerez parfois des heures pour trouver une place, ou pour entrer dans une ville.

3 – Continuons sur la voiture, si vous n’êtes pas à l’aise au volant ou que vous avez une smart, ce road trip risque d’être compliqué. Les routes ne sont pas toujours finies, les Corses pas très compréhensifs avec les gens qui roulent lentement (encore moins avec celles immatriculées sur le continent) et les animaux peuvent débouler devant vous d’un coup.

4 – Ne vous étonnez pas si dans les villes plus touristiques telles que Porto-Vecchio vous n’êtes pas très bien reçu ou que vous payez le double voir le triple comparé aux autres villes Corses.

5 – Autre point important : toujours avoir du cash sur soi car les cartes bleues ne sont pas très appréciées dans les restaurants, bar et autres commerces de l’île.

Mais le voyage vaut véritablement le coup, les paysages sont incroyables et apaisants. Si comme nous lors de vos vacances, vous êtes à la recherche du dépaysement alors prenez vos billets !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *